«

»

Mar
27

Baylet, Sapin, Emmanuelli : afflux de ténors pour Hollande

Jean-Michel Baylet sera aujourd’hui à Bar-sur-Aube, Michel Sapin demain à La Chapelle et Henri Emmanuelli viendra le 4 avril à Sainte-Savine

Les temps changent. En 2007, aucun leader n’était venu dans l’Aube pour la campagne de Ségolène Royal. Pour celle de François Hollande, trois ténors sont attendus dans les deux semaines à venir.
Jean-Michel Baylet sera aujourd’hui mardi à Bar-sur-Aube. Le président du parti radical de gauche tiendra une réunion publique à 18 h 30 à la mairie de Bar-sur-Aube.
Michel Sapin sera, lui, demain mercredi à La Chapelle-Saint-Luc pour un grand meeting au centre culturel Didier Bienaimé (à 18 h 30). Quant à Henri Emmanuelli, il viendra le 4 avril à Sainte-Savine (à 19 h).
« Cela montre l’intérêt que le parti socialiste et le parti radical de gauche portent maintenant à l’Aube », se réjouit Olivier Girardin, le premier secrétaire du PS dans le département.
Car ces trois leaders ne viendront pas uniquement pour la campagne présidentielle. Le président du PRG en profitera pour lancer la campagne de René Gaudot, candidat aux législatives sur la première circonscription. Henri Emmanuelli donnera, lui, le coup d’envoi de celle de Lorette Joly, candidate sur la troisième circonscription face à François Baroin.

Dans les Premiers ministres potentiels
Si les venues de Jean-Michel Baylet et de Michel Sapin ont déjà été annoncées, celle d’Henri Emmanuelli constitue une nouveauté. Le déplacement de l’ancien président de l’assemblée nationale et actuel président du conseil général des Landes ne manquera pas d’intérêt. « Ce n’est pas seulement un bon orateur. C’est un homme vrai et qui reste un des grands hommes politiques de ce pays », observe Olivier Girardin.
D’autre part, dans les Landes, Henri Emmanuelli a lancé un vaste programme de retour en régie publique de l’eau potable. Or c’est ce que cherchent à obtenir Marc Bauland et la gauche dans la ville de Troyes.
Cependant le temps fort de cette campagne présidentielle sera le meeting demain de Michel Sapin. D’abord il a été, comme François Baroin, ministre de l’Économie. Mais, surtout, c’est l’un des amis intimes de François Hollande. Il occupe un rôle clé dans son dispositif de campagne et figure parmi les Premiers ministres potentiels avec Martine Aubry si le candidat socialiste est élu à l’Elysée.
Parce qu’il a élaboré avec François Hollande son programme, Michel Sapin est un des plus à même d’en parler. « Il expliquera ce que veut dire renouer avec une croissance durable, redonner le moral au pays et l’espoir à tous les jeunes qui n’arrivent à trouver du travail », explique Olivier Girardin. « De même, lorsque l’on parle de réindustrialisation, il précisera ce que cela veut signifie pour François Hollande », ajoute-t-il.
De l’industrie et du « made in France », il en sera question dès aujourd’hui avec la venue de Jean-Michel Baylet à Bar-sur-Aube.
Le président du PRG débutera son déplacement par la visite de l’usine Cauval, laquelle constitue le premier employeur de la sous-préfecture avec 750 salariés. Il sera accueilli dans l’usine par le président de Cauval industries, Gilles Silberman. Bar-sur-Aube n’est pas la seule usine de ce groupe. « Mais pour Gilles Silberman, c’est son navire amiral », souligne René Gaudot, le maire de Bar-sur-Aube.
Il se réjouit que Cauval « relocalise » actuellement une partie de sa production dans sa ville. « Il fabrique maintenant la mousse pour les matelas sur place », explique-t-il. Le groupe Cauval a aussi le projet de requalifier des matelas son site à l’automne prochain.
Que trois ténors viennent dans l’Aube est apprécié par le PS. « Car la stratégie de la droite apparaît maintenant clairement : pourrir cette campagne électorale pour démobiliser les gens. Si on n’y prend pas garde, on risque de se faire voler cette présidentielle », relève Olivier Girardin.

Jorge D’HULST libération Champagne

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>