«

»

Oct
10

LE BEAU DIMANCHE DE SAINT ANDRÉ

Dimanche 14 septembre, les socialistes sont à l’honneur à St André. Tout y est, même le soleil est de la partie.

Comme tous les ans à pareille époque depuis que Christian Royer nous a quittés, ceux qui l’ont bien connu se receuillent devant sa tombe.

Jean-Marie Piet, secrétaire de section, évoque le souvenir de l’ancien maire et la cérémonie se termine par un dépôt de gerbes.

A midi, nous sommes nombreux à nous rassembler pour l’inauguration de l’esplanade François Mitterrand. Pour la circonstance, Jean-Marie Piet a fait venir François Rebsamen, maire de Dijon, numéro 2 du Parti et sénateur depuis le 21 septembre.

Les discours du secrétaire de la section, du 1er fédéral et du maire de Dijon rendent un vibrant hommage au Président de la République socialiste disparu il y a 12 ans: ce qu’il était, ce qu’il a fait, son courage et sa capacité à anticiper les évènements sont soulignés.

Pour mémoire, grâce à la volonté de Christian Royer, alors maire, une première inauguration de la stèle située devant l’Hôtel de ville, avait eu lieu, en novembre 1996, en présence de Danièle Mitterrand. La rénovation de l’espace, décidée par le maire actuel, est à l’origine du déplacement de la stèle, elle se trouve maintenant à l’arrière de la mairie. Ce bel emplacement est le résultat de la ténacité farouche déployée par les élus de l’opposition socialiste durant ces dernières années et de la section.

La cérémonie se termine par la plantation de 2 rosiers à côté de la stèle.

La fête de la rose constitue le 3ème temps fort de la journée, elle se déroule sur le bel espace du Foirail à 2 minutes de la mairie.

François Rebsamen coupe le ruban symbolique et tout le monde se retrouve pour le vin d’honneur en plein air. Quel bonheur d’être là, ça sent bon la fête socialiste qui n’a plus eu lieu depuis si longtemps! On peut se divertir en s’adonnant aux différents jeux proposés et l’on peut se restaurer.

L’après-midi est consacré au débat politiques animé par Djamila Haddad et Gérard Robinet. François Rebsamen est questionné sur de nombreux sujets auxquels il répond avec précision.

Parmi les thèmes abordés, le pouvoir d’achat, le fichier Edvige, la santé et le logement, le respect du vote des militants,…

La présence active du MJS à cette fête a été très remarquée. Emilie Iglésias, nouvelle animatrice du mouvement en a profité pour se présenter.

Le mot de la fin pour clôturer cette fête est à adresser à Sébastien Fourrier et à un groupe de militants de Saint André qui n’ont pas ménagé leurs efforts. Cette initiative a valeur d’exemple, elle prouve qu’une idée portée par la volonté d’aboutir est synonyme de réussite. Bravo à tous et rendez-vous l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>